Comment sont fabriquées les voiles de Windsurf ?

Avant de recevoir votre voile et de partir naviguer, il a fallu de nombreuses étapes entre la conception, les tests, la production et l’acheminement de votre de voile.

Pour mieux comprendre ce processus, je vais vous raconter mon expérience avec Severne. J’ai eu la chance de pouvoir me rendre au cœur de l’action entre Perth et Hongkong.

Le RDV est fixé : à l’aéroport ’international de Honkgong avec Ben Severne pour 2 jours de visites intensives.

RDV avec Ben Severne à Hong Kong

Pour mieux comprendre, léquipe de recherche et de développement de Severne est basée en Australie, elle utilise les plages australiennes comme terrain d’essai pour les produits, et c’est dans le loft à Perth que la plupart des idées prennent forme. Toute l’équipe de la marque bénéficie d’un accès privilégié et des emplois du temps souple pour naviguer. L’objectif tester encore et encore le matériel.

Après avoir perfectionné et testé les derniers modèles, Ben Severne doit ensuite mettre les voiles en fabrication. C’est l’usine IK Pacifik à la frontière entre Hong Kong et Shenzhen qui intervient dans ce process de production depuis le début de la marque Severne en 2003. Réputé pour son savoir faire et la qualité de ses produits IK a su se construire une solide réputation dans le petit monde de la glisse, avec des noms comme Naish, Slingshot, F-one, Airush ou RRD.

Cette coopération à long terme avec les installations de production de IK a permi à Severne non seulement de produire ses voiles, mais aussi de développer de nouvelles techniques de fabrications, un aspect essentiel de la marque toujours en recherche d’innovation et de performances

La communication est facilitée entre les deux parties, les équipes partagent le même fuseau horaire et les deux villes bénéficient de plusieurs liaisons aériennes directes. La transparence de la production sont l’un des facteurs clés pour atteindre les exigences en matière de qualité. Ben Severne se rend tout les mois à Hong Kong pour suivre lui-même les avancées en matière de développement des matériaux et des voiles, et c’est encore lui qui vérifie une dernière fois les voiles avant leur production.

L’usine IK existe depuis plus de 25 ans, elle est fondée par un Windsurfer passionné. Cette usine a aujourd’hui un savoir faire unique dans la conception de voile de Windsurf et Kitesurf et maintenant de Wing.

Il faut compter plus d’une dizaine d’heures pour la confection d’une voile. C’est un véritable puzzle qui constitue chacune des voiles Severne. Fourreau de voiles, renforts, panneaux, embout de lattes. Rigueur, précision et patience sont les facteurs clés de réussite.

Voile Severne Blade 2019 avec la technologie Severne Spider Fibers

J’ai eu la chance de pouvoir visiter ce lieu unique en 2018 lors d’un voyage en Asie c’est Ben Severne et David le boss de l’usine qui m’ont fait cette visite guidée. IK est composée de 2 immeubles l’un est affecté à la production de sellerie automobile. Le second immeuble est sur 5 étages, il est destiné à la production des ailes de Kitesurf des plus grandes marques, et c’est au 3ᵉ étage entier que la production des voiles Severne a lieu avec une équipe spécifique.

Le premier étage est constitué de bureaux et de salles de réunion, tandis que e rez de chaussé est consacré au stockage de la production, le contrôle qualité des matières premières et la zone d’expédition.

Le dernier étage est consacré à l’étape de screening des ailes et des voiles, c’est-à-dire à la teinture du tissu, c’est ici que les décorations et graphiques de vos voiles prennent leur forme. Le 4ᵉ est dédié à la fabrication des boudins, des valves de Kitesurf et au contrôle qualité des ailes de Kite.

À ma grande surprises toutes les ailes de Kite étaient gonflées et mise sous pression pendant 24 h avant d’être emballée afin de vérifier si les ailes ne perdaient pas d’air. Après quoi elles sont dégonflées, pliées, mise sous vide et remballées. C’est un travail supplémentaire qui montre bien le souci de qualité, primordial aux performances et à la durabilité de notre matériel.

Par respect pour IK et pour les autres marques qui fabriquent là-bas. Je ne pourrais pas vous en dire plus sur certains processus de fabrication.

L’usine emploie environs 450 personnes, la moitié est affectée au pôle watersport. La capacité de production est limitée pour seulement deux marques de Windsurf dont Severne afin de garantir une parfaite maitrise de l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement et de production.

Sur l’étage où sont faites les voiles Severne des équipes sont reparties par catégorie de voiles, les voiles de courses sont plus complexes à assembler par leur double fourreau et c’est une équipe dédiée qui en à la responsabilité. Différent type de machines à coudre sont utilisés en fonction des étapes de la production que ce soit pour l’assemblage du fourreau ou des panneaux comme le travail de finition. Toutes ces pièces sont découpées par des machines à commande numérique, afin de garantir le meilleur niveau de précision.

Assemblages des voiles Severne

Une grande partie des tissus sont en fabriqués aux États-Unis, en Allemagne et au Japon. Il faut compter en moyenne 4 à 6 mois avant de pouvoir recevoir le tissu sur le lieu de production. Cela peut surprendre aux premiers abords, mais IK ne fabrique pas de tissus pour les voiles. Par contre, certaines pièces comme les lattes, les boudins des ailes de kite, sont fait sur place

Et il faut en moyenne 45 jours pour réaliser une production entre la commande de Severne et sa date de fin, à quoi il faudra ajouter le transport par bateaux entre Hong Kong et l’Europe qui lui dure lui entre 35 et 40 jours après quoi les voiles sont stockées chez les différents distributeurs avant d’êtres renvoyés dans votre shop ou chez vous.

Adrien Mestre à fond sur matériel Severnne par Gael Contal

Comptez donc 4 mois entre la date de lancement de la production et la livraison chez vous ou dans votre magasin. Avant de commencer la fabrication des voiles, tous les matériaux, et chacune des pièces nécessaires à la fabrication sont testées par une équipe dédiée.

Le contrôle de la qualité est extrêmement rigoureux. Des machines vont mesurer la résistance aux déchirures, aux rayons UV et même aux frottements de chacune des tissus qui composent les voiles. Si la qualité et les propriétés mécaniques ne sont pas au RDV alors le batch de matériaux est rejeté.

Avant d’être roulée et mise dans sa housse chacune des voiles est testée en étant gréé afin de vérifier que tout fonctionne parfaitement, Severne est aujourd’hui la seule marque de Windsurf qui contrôle 100% des voiles produites dans les facilités de productions.

Aujourd’hui il est difficile de concevoir la production des voiles Severne dans une autre facilité de production tant IK maitrise le processus depuis des années, il faut aussi dire que les alternatives ne sont pas nombreuses et les garanties de résultats moindre. La position centrale de l’usine entre les États-unis, l’Australie et l’Europe et le Japon offre une réactivité non négligeable pour Severne.

L’usine aujourd’hui continue son expansion avec la fabrication des voiles HGO / IQFOIL pour les jeux olympiques de Paris en 2024 et Los Angeles en 2028.

Voile Severne HGO / IQ FOIL

L’enjeu aujourd’hui est de pouvoir augmenter la capacité de production mensuelle sans pour autant sacrifier la qualité des produits finis.

Une des solutions reste l’anticipation, avec une bonne connaissance du marché il est possible d’anticiper la demande. C’est aussi une des raisons pour lesquelles j’aime être en lien direct avec les pratiquants.

Article original sur www.severne-by-ocean-essentials.com

Entrepreneur, founder of Ocean Essentials and Fjord Lifestyle. #Windsurfer #surfer and addict to water activities

Entrepreneur, founder of Ocean Essentials and Fjord Lifestyle. #Windsurfer #surfer and addict to water activities