Comment choisir votre mât de Windsurf ?

Severne Mast rigging tips to choose your mast
Choisir le bon peut parfois sembler difficile dans l’offre élargie des marques.

Si vous êtes ici, c'est que vous êtes comme moi passionné de Windsurf. Il est parfois difficile de s’y retrouver dans le jargon employé par les acteurs de l’industrie et dans l’offre élargie des marques. Il peut donc être complexe de choisir le bon mât pour votre voile.

Chez Ocean Essentials, notre mission est simple, vous mettre à l’eau en toute simplicité.

Première étape, il faut bien comprendre l’importance du mât et son rôle dans votre gréement.

Lors d’un voyage en Australie, j’avais pour mission de tester toutes les dernières nouveautés Severne. C’était l’occasion parfaite pour échanger avec Ben, le fondateur, designer d’une des marques les plus reconnues dans l’industrie.

Pour faire très simple : si vous construisez votre maison, il faut commencer par les fondations. Pour une voile, c'est le mât qui joue ce rôle de fondation : c'est autour de sa courbure que la voile va être construite. Votre mât va subir des efforts importants en navigation, il va encaisser les rafales, des réceptions de saut et aussi quelques catapultes, sans parler des efforts du wishbone. La liste est longue.

Severne mast curve bend
Severne mast curve bend
Le champion du Monde Mateo Iachino en réception de saut avec son matériel

Comment ne pas se tromper et choisir le bon mât pour votre voile ?

Aux débuts du windsurf, la question du choix du bon mât était pratiquement inexistante. Les voiles étaient simples et les mâts assez universels. Bien qu’ils étaient monoblocs, lourds et de construction moins avancée, personne ne se souciait de leurs caractéristiques ou des détails techniques. Ils fonctionnaient tout simplement, quelle que soit la marque.

Aujourd’hui, alors que nous disposons de gréements incroyablement sophistiqués, le mât et la voile doivent être parfaitement adaptés l’un à l’autre. Par conséquent, choisir le bon mât pour une voile est l’une des étapes les plus importantes dans la construction de votre quiver.

Vous pouvez acheter la meilleure des voiles, mais avec un mât mal choisi, elle sera moins performante et vous risquez d’être déçu du résultat.

Mat Severne Apex Severne Shop France
Mat Severne Apex Severne Shop France
Exemple d’un mât Severne SDM

Voici donc quelques informations utiles pour comprendre le monde des mâts !

Longueur:

Lorsque vous achetez une nouvelle voile, la première chose à faire est de vérifier la longueur du mât qui lui est recommandée.

Vous remarquerez rapidement que la longueur de mât recommandée est plus courte que le fourreau de mât de la voile. Cela est dû au fait que les mâts de planche à voile ne sont produits en série qu’en plusieurs longueurs standard, alors que les voiles peuvent exister en plusieurs tailles.

Comme les mâts trop longs ne sont pas recommandés pour obtenir de bonnes performances, les voiles utilisent généralement des mâts un peu plus courts, et pour les centimètres manquants, nous utilisons des extensions spéciales connectées à la base du mât.

Par conséquent, dans les descriptions techniques de chaque voile, nous trouverons des données telles que : le fourreau, la longueur de mât recommandée et la longueur de l’extension requise.

Pour une voile de 6.0 m vous verrez une longueur de guindant (longueur de la voile) de 445 cm, il vous faudra donc un mat de 430 et une rallonge de 15 cm.

Regardez si la têtière de votre voile est réglable. Si c’est le cas un mat de 460 pourra faire l’affaire. Si votre voile ne dispose pas de têtière réglable alors oubliez l’usage de votre 460. Inutile de le couper vous aller finir avec un mat encore plus raide et votre gréement ne sera pas du tout confortable en navigation.

Rigidité :

Autrefois, les mâts de planche à voile n’étaient disponibles qu’en une seule longueur, mais leur rigidité pouvait varier. Aujourd’hui, c’est le contraire qui se produit : les fabricants proposent différentes longueurs, mais s’efforcent de conserver une rigidité similaire pour une taille donnée. C’est la raison pour laquelle vous ne trouverez probablement plus ce paramètre dans la description de la voile ou du mât. Suivez simplement la longueur du mât pour obtenir une rigidité suffisante.

Caractéristique de flexion :
Bien que les mâts puissent avoir la même longueur et la même rigidité, ils peuvent différer dans leur façon de se courber. Il existe différentes caractéristiques de courbure de mât :

Flex Top — mâts, dans lesquels la partie supérieure est plus souple que la partie inférieure.
Hard Top — la partie supérieure est plus rigide que la partie inférieure.
Courbe constante — les mâts sont pliés de façon à peu près égale aux deux extrémités.

La meilleure chose est de suivre attentivement les recommandations de la marque. Chez Severne il y a plus de 7 points de mesures sur la courbure du mât. J’ai pu voir des tableaux sur certains sites internet qui vous disent que X est compatible avec Y. En réalité, c'est plus complexe et ces mêmes sites ne disposent pas des données des marques.

Imaginez-vous dans un magasin de vélos, il y a ce beau VTT qui vous fait de l’œil, dans votre garage il y a une paire de pneus de vélo de route qui vous reste. Alors vous vous dites pourquoi pas utiliser mes autres pneus sur ce VTT ? Sur le papier les deux sont des pneus, en réalité, c'est bien plus complexe.

Pour votre mât, c'est un peu pareil. J’ai pu échanger avec le boss de la plus grande usine de mâts au monde qui vous diras que fabriquer des mâts est un processus très complexe. Avoir les bons ingrédients, les bons outils est primordial pour construire un matériel de qualité. Chaque marque à sa propre recette.

Si vous ne prêtez attention qu’à la longueur recommandée du mât et que vous ignorez les autres facteurs, il y a un fort risque que vous obteniez un gréement qui fonctionne mal.

Des symptômes tels qu’un manque de creux dans la voile ou une chute trop vrillée peuvent sérieusement limiter les performances. On entend souvent des plaintes selon lesquelles une voile génère une faible puissance ou devient rapidement instable par vent fort. On oublie très vite que c’est le mât qui au centre du gréement.

Dans la plupart des cas, cela est dû à une inadéquation entre le mât et la voile. Alors, comment éviter cela ?

Le plus simple est d’acheter le mât recommandé par un voilier. Vous pouvez être sûr à 100% que vous aurez le bon mât et que vous obtiendrez les meilleures performances de votre gréement. L’autre solution est de choisir un mât de la marque d’occasion. Si vous avez des doutes, fiez-vous aux experts de l’industrie et méfiez-vous des discours de certains qui voudraient vous proposer un mât qui serait compatible sur votre voile.

How to choose your Windsurf Mast
How to choose your Windsurf Mast
Ben Severne au taquet en Austalie avec la NCX une voile compatible RDM et SDM

Contenance en carbone

Le carbone est un matériau merveilleux pour améliorer les propriétés d’un mât ! Plus le pourcentage de carbone est élevé, plus le mât sera léger et nerveux sur l’eau !

Chaque mât fonctionne pendant la navigation en se pliant légèrement dans différentes directions et en revenant à sa forme précédente. Moins ce balancement prend de temps, meilleures sont les performances de la voile et de l’ensemble de votre gréement.

Les mâts de windsurf les moins chers contiennent environ 50% de carbone. Les plus chers et les plus performants en contiennent environ 100 %. Là encore chaque marque a ses spécificités. Gardez en tête que le facteur poids est primordial dans le choix de votre mât. Plus il sera léger plus votre ensemble sera performant et confortable en navigation.

Courir un marathon avec des chaussures de ville est impensable : elles sont lourdes et mal adaptées. Pour votre gréement, c'est la même chose. Vérifiez le poids de votre mât : certaines marques vous vendront un mat lourd avec 90% de carbone alors que vous pouvez trouver des mâts plus légers avec moins de teneur en fibre de carbone. Vous pourrez toujours peser le poids de votre mât, alors qu’il vous sera impossible d’en vérifier sa teneur en carbone.

Diamètre

Le dernier élément dans notre recherche du mât parfait sera le bon diamètre. Il existe actuellement deux types de mâts sur le marché : les mâts à diamètre standard (SDM — Standard Diameter Mast) et les mâts à diamètre réduit (RDM — Reduced Diameter Mast).

Les mâts SDM ont un tube de plus grand diamètre, surtout dans la partie inférieure et une épaisseur de paroi plus fine. Ils offrent un poids plus faible et des performances plus dynamiques, et sont donc préférés dans les voiles de course à haute performance.

Les mâts RDM sont plus fins, en navigation vous avez l’impression que la voile est un peu plus souple et plus facile à contrôler dans les vents forts. Le creux de votre voile est juste positionné différent.

Un de leurs grands avantages, c'est leur plus grande résistance à la rupture. Avec des parois plus épaisses ils sont bien plus solides. Bien qu’ils soient un peu plus lourds que les mâts SDM, grâce à des tubes de plus petit diamètre, ils rendent le gréement plus confortable pendant les manœuvres. Ils sont principalement utilisés dans les voiles de vagues, de freestyle, de freeride et parfois même de slalom.

Personnellement je vous recommande les mâts RDM. Si vous ne faites pas de compétitions ils seront donné un excellent niveau de performances avec un petit plus en termes de confort. Si vous avez un gabarit plus imposant, que vous naviguez dans des conditions légères et utilisez de grandes tailles de voiles au-delà de 7 m, alors le SDM est une option que vous pouvez envisager.

Conclusion :

Bien que choisir le bon mât semble un peu compliqué, cela vaut vraiment la peine de passer un peu de temps à comprendre ce sujet. Si vous voulez le maximum de plaisir en navigation, vous devez vraiment avoir un gréement bien adapté. Il n’y a pas d’autre option ! Acheter un mât uniquement parce qu’il est un peu moins cher peut réduire considérablement votre plaisir sur l’eau !

Vous pouvez retrouver d’autres conseils et notre sélection de matériel de Windsurf sur notre boutique dédiée à la marque de Windsurf Severne.

Entrepreneur, founder of Ocean Essentials and Fjord Lifestyle. #Windsurfer #surfer and addict to water activities

Entrepreneur, founder of Ocean Essentials and Fjord Lifestyle. #Windsurfer #surfer and addict to water activities